Navigation | 7ème rencontre: Vendôme juin 2014

7ème rencontre: Vendôme juin 2014

 

 

Du samedi 7 juin au lundi 9 juin 2014

Ont participé  à cette rencontre:

Thierry et Corinne,

Gérard et Sylviane, tous les 4 en tant qu’organisateurs,

Edmond et Sylvie,

François et Marie-Thérèse,

Michel et Françoise,

Bernard et Thérèse,

Jacques

 

 Samedi 7 juin: l’arrivée

Nous nous sommes retrouvés le samedi en début d’après-midi à l’Hôtel Les Balladins de Vendôme. Le temps pour les premiers arrivés de siroter une bière rafraîchissante en attendant les derniers (que l’on ne nommera pas). On dira simplement qu’ils venaient de Bevenais, et qu’ils ont mis énormément de temps pour terminer leurs derniers kilomètres, si bien que l’on se demandait s’il avaient amené leurs chiens et devaient effectuer sans arrêt les pauses pipi.

Bref, une fois tout le mode arrivé, Thierry nous mena à la Cave dite de la Grande Brosse à Chémery. Pour Thierry, une histoire de quelques kilomètres. On a mis plus d’une heure quand même à y parvenir (En réalité ce sont 70 kms).  La Cave se trouve dans une ancienne carrière et l’on y descend jusqu’à 40 m sous terre. Il y fait frais et veste ou pull-over sont quasiment obligatoires sauf pour… Thierry qui lui a sa tenue toutes saisons incorporée. Une dégustation de vin s’en suivit et chacun mit la main au porte-monnaie pour acheter quelques bouteilles.

Après avoir retrouvé l’air libre et chaud, nous nous dirigeâmes vers le restaurant   »Le Bistrot Fertois » à La Ferté St Cyr, soit  43 Km en prenant la route directe,  ce que Thierry a évité de faire. Autant dire que l’on avait faim en arrivant! Nous fûmes récompensés par un bon repas et regagnâmes notre hôtel à Vendôme (62 km) vers 1 heure du matin.  Après ce périple, on décréta que Thierry avait des actions chez Michelin et Total.

Samedi 7 juin: la Cave

 

1-La Cave5  1-La Cave3  1-La Cave1  1-La Cave6

 

Dimanche matin 8 juin: la Loire

 

Le trajet vers Chaumont fût une course contre la montre. Il fallait en effet y arriver avant 10h30, l’heure de notre rendez-vous avec le batelier. Thierry, impatient, partit 10 minutes avant le reste de la troupe. Gérard, se fiant à son GPS, menait le convoi des 3 autres voitures. Arrivés à Chaumont à 10h35 , il prit contact avec Thierry afin de savoir le lieu exact de la rencontre. Celui-ci voulait absolument connaître notre itinéraire, car il n’était pas encore arrivé sur place. Suivant ses dires, il nous avait attendu à un carrefour. Mais aucun de nous l’avait aperçu. La balade en gabare sur la Loire fut un vrai plaisir. Malheureusement, celle-ci ne pouvant contenir que 13 personnes pour des problèmes de sécurité (Il y a un écriteau dans la barque), nous dûmes abandonner Thierry sur la berge, le batelier ayant considéré qu’en poids, il comptait pour deux. Le temps était magnifique (les coups de soleil en résultant également). Le batelier pas avare en explications nous a fait passer deux heures des plus agréables et instructives. Nous savons maintenant tout sur les castors, les ragondins, les sternes et autres hérons qui peuplent les rives de la Loire. Thierry (dont l’une des devises est « l’estomac avant tout ») trouva pendant ce temps une occupation à sa mesure en préparant le pique-nique avec Corinne.

3-Loire1  3-Loire2  3-Loire3  3-Loire4

3-Loire5  3-Loire7  3-Loire8  3-Loire9  IMG_1557[1]thierry 1

 

Le pique-nique

Les photos en témoignent, les femmes furent désignées d’office à  dresser la table, et les hommes (enfin presque tous) à goûter bière et autres liquides alcoolisés. Le piquenique fut copieux. Pizza, poulet, roastbeef mayonnaise, quiche, taboulé, carottes râpées etc…  et succulentes tartes aux pommes.  Bonne nouvelle: il en restait suffisamment pour le soir.

Les femmes:

4-picknick1  4-picknick4  4-picknick9  4-picknick5  4-picknick8

Les hommes:

4-picknick2  4-picknick3

Quant il est à table, Edmond ne supporte pas d’être dérangé!

4-picknick6  4-picknick7

 

Dimanche après-midi: le château de Cheverny

Comme balade digestive, nous avons visité le château de Cheverny,  son parc et sa meute de plus de 100 chiens (des Français blanc et noir et des Anglo-Français). Il faisait une chaleur insupportable et la soif ne se fit pas attendre. Au fond du parc, un petit bar-restaurant fut le premier oasis pour les plus assoiffés en attendant les « retardataires ». Puis afin d’étancher définitivement notre soif, nous nous sommes tous réunis en terrasse au milieu du village.  Pour ceux qui désiraient une pression, ce fut une douche froide. L’appareil ne fonctionnait plus! Pour eux, il fallut se rabattre à contre-cœur sur une Leffe. Dix minutes plus tard l’appareil était réparé!!

 

5-Château1  5-Château4  5-Château5

Les Meyer aiment la nature et n’hésitent pas à se parer de racines d’orchidées

5-Château6  5-Château7  5-Château8

La soirée:

Un bien agréable moment fut également la soirée du dimanche, que Thierry et Corinne ont organisée sur leur terrasse. Il n’y eu aucune restriction sur les victuailles et sur l’alcool non plus, cela va de soi. Des bières venues directement de Winterthour ont fait le bonheur de Thierry particulièrement,  comme la photo ci-dessous le montre (Un moment de recueillement avant de les savourer).

 

 

6-1  6-2  6-3  6-4  6-5-1

 

Lundi 9 juin: Vendôme

7-1  7-2  7-3  7-4

 

 

 

 

 

 

 

Par moreziens70 le 12 juin, 2014 dans

Laisser un commentaire

Archives

10 plus commentés

10 derniers articles

idées en l'air |
Et si on parlait ! |
okahandongo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rencontres sur les Nouvelle...
| Vieille noix
| mes créations et passions